preload
2013 02
mai

christophescamthumb2

Pour la première fois depuis la création de la Société Civile des Auteurs Multimédia et grâce au travail de Jean Bertrand – qui, pendant plusieurs années, a été le seul traducteur à faire partie de la Commission audiovisuelle – un représentant de notre profession va siéger au Conseil d’administration, l’organe décisionnaire de la Scam. La mobilisation des traducteurs se doit d’être à la hauteur de l’événement : au-delà du choix d’un candidat, il s’agit de saluer, par un vote massif, la décision de la Scam de créer un siège qui nous soit réservé, et de montrer le rôle que nous entendons jouer. La présence de l’un d’entre nous renforcera notamment notre visibilité, aussi bien auprès des adhérents de la Scam exerçant un autre métier (réalisateur, journaliste, photographe, auteur d’œuvres radiophoniques) qu’auprès de l’ensemble des professionnels de l’audiovisuel et du grand public.

Christophe Ramage, suppléant puis successeur de Jean Bertrand à la Commission au cours des quatre dernières années, se présente à cette élection. Il compte sur votre participation, car un élu ne peut exprimer les avis de toute une profession si celles et ceux qui la composent ne se font pas entendre quand occasion leur est donnée de le faire.

Les adhérents de la Scam recevront la convocation à l’assemblée du 19 juin à compter du 30 avril et pourront voter en ligne (https://vote.election-europe.com/scam/) ou par correspondance à compter de cette date et ce, jusqu’au lundi 17 juin 2013, 17 heures.

Tous les renseignements sont disponibles sur le site www.scam.fr dans votre Espace Auteur.


À (re)lire également : ce portrait de Christophe Ramage publié sur le blog de l’ATAA en 2009.

tags: