preload
2010 19
nov
Film français

La couv'

Cette semaine, le magazine Le Film Français publie un dossier intitulé « Les nouveaux enjeux du sous-titrage ». Si cette enquête fait la part belle aux témoignages des laboratoires, elle soulève quelques questions intéressantes comme celle-ci : « Et si le sous-titrage était aussi une manifestation de l’exception culturelle française ? Donc à défendre de certaines dérives du marché… »
À noter aussi, un encadré entier donnant la parole à l’ATAA, par la voix de sa présidente.
ERRATUM : contrairement à ce que l’interview laisse penser, le tarif syndical de 3,90 € le sous-titre n’est hélas pas appliqué de façon stricte dans le cinéma, seulement par les principales majors.
Par ailleurs, un raccourci malheureux effectué par la/le journaliste pourrait faire penser que les traducteurs portent le statut d’auteur comme un boulet, alors qu’au contraire, nous en sommes fiers, que les traducteurs étrangers nous l’envient, et que nous le défendrons jusqu’au bout.

2010 02
nov
On vous attend !

On vous attend !

Après une incursion à la Fémis au printemps dernier, retour dans les superbes locaux de la Scam (5 avenue Vélasquez, 75008 Paris) pour une nouvelle réunion publique de l’ATAA le vendredi 26 novembre 2010 à partir de 18h. Rappelons que les réunions publiques de l’Ataa sont ouvertes à tous, adhérents ou non de l’association.

Au menu de cette première soirée de l’exercice 2010-2011 :
- lancement de la brochure éditée par l’ATAA, Faire adapter une œuvre audiovisuelle – Guide du sous-titrage et du doublage ;
- avancée du chantier « prix du sous-titrage » ;
- expériences de tutorat dans la traduction audiovisuelle (à ce sujet, voir aussi cette série de billets).

Selon une tradition désormais bien établie, la suite de la soirée sera l’occasion de papoter autour d’un verre et d’un sympathique buffet.

Important : il est impératif de s’inscrire au préalable auprès de info@traducteurs-av.org.